Protocole Botox ou Tokio : quelles sont les différences de ses soins tendances sur vos cheveux ?

WhatsApp Commenter

Protocole Botox ou Tokio :
Quelles sont les différences de ses soins tendances sur vos cheveux ?

 

Entre vos cheveux et vous, c’est une histoire dont la narration est balisée d’amour et de haine… À certains instants, ils vous séduisent par leur douceur digne d’un morceau de soie. Par moments, ils se révèlent aussi durs que de la paille.

Pour les dompter, vous avez déjà eu recours à une myriade de soins capillaires. Récemment, vous avez entendu parler du soin botox et du protocole Tokio. Seulement, entre ces deux techniques esthétiques, votre cœur balance… Avant d’aller plus loin, prenez le temps d’en savoir plus sur le sujet et surtout les différences fondamentales entre soins Botox et Tokio.

Qu’est-ce qu’un soin capillaire Botox ?

Nombreuses sont les femmes à la chevelure abîmée qui ont repris goût à la vie après un soin capillaire botox. Mélangeant acide hyaluronique et kératine, ce procédé permet de galvaniser le cheveu en profondeur. Au sortir du salon, vos cheveux seront plus forts, plus épais et surtout plus lumineux.

Réalisable uniquement dans des établissements esthétiques, le soin botox dure entre 40 et 60 minutes.

Afin de clarifier le cheveu, de le débarrasser de toutes ses impuretés et d’ouvrir ses écailles, le coiffeur commence systématiquement par réaliser deux lavages à l’aide de shampoings particuliers. Par la suite, il applique le botox sur les cheveux en procédant mèche par mèche. S’ensuit un passage au casque chauffant et un essorage au sèche-cheveux.

Pour que les principes actifs pénètrent au sein de la fibre comme il se doit, le botox doit rester sur les cheveux pendant au moins 24 heures. C’est pourquoi ce n’est que le lendemain qu’il est possible de laver sa tête.

Qu’est-ce qu’un soin capillaire Tokio ?

Comme son nom le laisse deviner, le soin Tokio inkarami a vu le jour au pays du soleil levant. Dans cette contrée où les cheveux sont un signe de distinction sociale, hors de question de laisser sa chevelure dans un piteux état.

Faisant intervenir 6 kératines différentes, des acides aminés, des extraits végétaux, il permet de réparer en profondeur les cheveux secs, fragilisés ou qui ont subi les affres de défrisages/décolorations à répétition.

Si la durée d’application ne diffère pas de celle du soin botox, il comprend néanmoins plus d’étapes :

  • Étape 1 : après shampoing, appliquer un spray anti oxydant qui permet de réparer les fibres capillaires abîmées ;
  • Étape 2 : application d’une crème au lactone, un actif qui permet d’hydrater le cheveu en profondeur et passage au casque ;
  • Étape 3 : utilisation d’une crème à la kératine et aux molécules de soie afin d’apporter brillance et douceur aux cheveux ;
  • Étape 4 : après un shampoing doux, recourir à une huile gorgée de céramide, laquelle évitera la rétention ;
  • Étape 5 : Utilisation d’une protection UV afin de prolonger les effets du soin capillaire.

Quelles sont les différences entre les protocoles Botox et Tokio Inkarami ?

La seule véritable différence entre ces deux soins réside dans les principes actifs utilisés. Cependant, en termes de durée d’application et de finalité, ils ne différent pas d’un pouce.

Plus d'excuses, vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir le soin qui correspondra le mieux à vos cheveux !


Publié le mardi 06 avril 2021 à 10:18 par aurore
16284 vues
0 commentaires

Tags coiffeur soins cheveux produit coiffure soin botox protocole tokio botox soins

Commentaires

Soyez le premier à commenter !


J'ecris mon commentaire

Back To Top