Maquillage pour cheveux : les do et les don't



Publié le mercredi 05 juin 2019 à 10:03 par solange
912 vues
0 commentaires

On l’appelle Hairchalk. C’est l’art de maquiller ses cheveux de manière éphémère, pour une journée ou une soirée. Il rend possible des looks que l’on n’aurait pas osé de façon permanente. Mèches pastel, tye and dye ou encore reflets nacrés, même les marques les plus accessibles s’y sont mises. Mais tous les maquillages et colorations éphémères ne sont pas bons pour nos cheveux. Comment les choisir ?

Do : Une application facile pour changer de style

Craies ou vernis pour cheveux, l’objectif est le même : colorer le cheveu de façon superficielle, c’est-à-dire sans aller profondément dans la fibre capillaire. Les pigments de couleur vont tenir uniquement grâce à la chaleur du sec cheveux. Ils vont s’estomper facilement au fur et à mesure des shampoings.

Don’t : abuser du hairchalk peut affaiblir le cheveu

Au-delà de la qualité discutable de certains produits que l’on retrouve en supermarchés, l’application de craies ou de vernis pour cheveux peut les assécher. Une fois la couleur estompée, il faut donc les nourrir, et surtout, leur laisser du temps pour se remettre en forme. Beaucoup d’utilisatrices ayant fait part de leur expérience avec le hairchalk ont trouvé que leurs pointes étaient asséchées dès l’application et jusqu’à plusieurs semaines après. Pour pallier à cela, il est possible de mélanger les maquillages pour cheveux sous forme de poudre à de l’huile capillaire.

Do : pas besoin de décolorer ses cheveux

C’est un des gros avantages du maquillage pour cheveux. Les blondes comme les brunes peuvent ajouter des reflets à leurs cheveux, et même mélanger les teintes pour créer une couleur unique. Inutile de passer par la case décoloration, même si les cheveux peu pigmentés « accrocheront » mieux la coloration.

Do : le hairchalk pour camoufler ses racines

En attendant d’aller chez le coiffeur, il est possible d’appliquer du maquillage de couleur « naturelle » pour cacher la repousse. De même pour cacher un tye and dye que l’on ne supporte plus. A condition de vouloir couvrir une couleur claire par des pigments plus foncés.

Don’t : les cheveux décolorés absorbent (trop) bien les pigments

Bien sûr, sur un cheveux blond froid voire blanc, toutes les couleurs ressortiront. Mais attention, des cheveux rendus poreux par la décoloration peuvent faire durer le maquillage plus longtemps qu’une soirée. C’est entre autres pour cette raison qu’il vaut mieux se méfier des prix trop attractifs, en supermarché notamment.

Don’t : les cheveux déjà colorés supportent moins la pigmentation

Plus précisément, certains pigments ne vont pas avec d’autres. Par exemple, du bleu sur des cheveux blond doré peut donner… du vert. Et même si la couleur en elle-même partira avec le shampoing, il arrive que certains reflets persistent bien plus longtemps. S’amuser avec ses cheveux pour une soirée oui, mais appeler son coiffeur pour rattraper une catastrophe, on ne veut pas !

Don’t : le hairchalk peut tâcher

Bon, de moins en moins. Mais tout dépend de la qualité du produit. La plupart des maquillages pour cheveux sous forme de craie peuvent tâcher les vêtements clairs. Si vous choisissez ce type de produit poudreux, privilégiez les coupes en hauteur, ou les vêtements foncés. Évitez également la pluie, ou dirigez-vous vers des colorations temporaires qui s’estomperont en 3 à 5 shampoings.


Tags coloration maquillage cheveux hairchalk

Commentaires

Soyez le premier à commenter !


J'ecris mon commentaire

Back To Top